Coronavirus

Coronavirus : Ces entreprises qui s’engagent

 

En cette période de crise sanitaire, certaines entreprises choisissent de faire preuve de solidarité envers celles et ceux qui en ont le plus besoin.  Zoom sur ces initiatives solidaires qui donnent de l’espoir… 

La Chartreuse au secours du CHU de Grenoble

Chartreuse Diffusion va mettre à disposition du CHU de Grenoble, qui lui en a fait la demande, 10 000 litres d’alcool pur à 96%, habituellement utilisé pour la fabrication des liqueurs, indique Le Dauphiné, vendredi 20 mars. L’équivalent de 25 000 bouteilles de liqueur qui ne seront pas produites. “Les Chartreux ont toujours aidé”, indique Emmanuel Delafon, PDG de Chartreuse Diffusion contacté par téléphone, qui rappelle la solidarité de l’ordre lors des épidémies de choléra notamment.
Les distilleurs et producteurs de Rhum en Guadeloupe, de façon similaire, ont fait don de plusieurs milliers de litres d’alcool pour aider à la production de gel hydro-alcoolique, à destination des professionnels de la santé.

LVMH mobilise ses usines pour offrir du gel hydroalcoolique

Autre acteur, le groupe LVMH, s’est également mobilisé pour fabriquer et offrir gratuitement des gels hydroalcooliques en grande quantité aux pouvoirs publics. Vous pouvez retrouver le communiqué ici !

Feed : des repas pour le personnel soignant 

La startup Feeda choisi de mettre à disposition des soignants 150.000 repas.

Depuis le 15 mars dernier, une adresse e-mail dédiée soutien@feed.co est en place pour les centrales d’approvisionnement des hôpitaux et des associations. Celles-ci peuvent contacter Feed pour se faire livrer gratuitement de gros volumes de repas.

 

Doctolib : des téléconsultations gratuites 

Pour répondre aux mieux à la propagation du coronavirus, Doctolib, leader de la téléconsultations en France, a choisi de mettre à disposition gratuitement son outil de téléconsultation.  L’objectif est de mieux orienter les personnes susceptibles d’être malades.

Pour le fondateur de Doctolib, si « la téléconsultation n’est pas la seule réponse au coronavirus”, elle est “une solution parmi d’autres qui a prouvé son efficacité et dans le contexte actuel ».

 

L’Opéra de Paris propose gratuitement ses spectacles en ligne

À partir du 17 mars, les opéras ManonDon Giovanni ou encore le ballet Le Lac des Cygnes seront tour à tour disponibles en libre accès sur les sites de l’Opéra et de Culturebox.

Pendant six jours, les internautes pourront visionner une représentation disponible sur le site Internet de l’Opéra et celui de Culturebox . À la fin de ce délai, cette production sera remplacée par une autre et ainsi de suite jusqu’en mai. De quoi se divertir entre deux séances de télétravail !

 

Majelan propose des podcasts en ligne gratuitement 

Pour accompagner celles et ceux qui se retrouvent confiné chez eux, la plateforme de podcasts Majelan offre un accès gratuit à tous ses contenus. En entrant le code « majelan » sur le site internet, les utilisateurs et utilisatrices pourront accéder aux contenus exclusifs en plus des 300 000 podcasts déjà disponibles sur l’application. Envie de rire, de vous évader, divertir vos enfants ou tout simplement vous détendre.. alors téléchargez l’application !

 

10 000 savons de Marseille offerts aux personnes les plus fragiles

Face à la pénurie actuelle de gel hydroalcoolique, le savon de Marseille traditionnel, connaît un regain de popularité« Nos commandes ont été multipliées par deux ou trois et la semaine dernière il y avait la queue devant nos magasins. Mais on a du stock et on peut répondre à cette demande exceptionnelle » s’exprime le PDG de la savonnerie Rampal Latourà Salon-de-Provence (Provence-Alpes-Côte-D’azur).

Le 5 mars dernier, l’entreprise avait offert 10 000 de ces fameux savons traditionnels aux Ehpad et aux écoles de la région PACA qui commençaient à être en rupture de stock. « C’est un geste d’utilité publique »,affirme Jean-Louis Plot. «Nous souhaitons contribuer à protéger prioritairement les personnes les plus fragiles, notamment les enfants et les personnes âgées.»

 

Franprix et Monoprix livrent des paniers aux personnes âgées 

Les deux enseignes de supermarchés ont remarqué que les séniors ne venaient plus faire leurs courses, ils proposent ainsi des numéros verts pour les livrer à domicile gratuitement.

L’opération a été lancée dans 250 Monoprix et 120 Franprix et permet aux personnes âgées résident en ville d’éviter de se déplacer. Ils proposent une livraison sans frais de paniers alimentaires . Des produits de premières nécessités sont rassemblés : pâtes, riz, légumes, yaourts, produits d’entretien et d’hygiène. Le tout aide à tenir trois ou quatre jours au moins. Le premier prix est à partir de 30 euros. Comptez 40 euros pour une formule bio et 45 euros pour une offre Gourmet.

Les numéros verts qui ont été mis en place pour commander sont les suivants :

Franprix 0 805 620 370 et Monoprix 0 800 05 8000.

Des contenus gratuits pour accompagner les élèves confinés 

Maddyness met en place un tableau Excel partagé avec libre de droit de modification pour recenser l’ensemble des nombreuses initiatives solidaires. Les propositions se sont notamment multipliées dans le domaine de l’éducation pour accompagner les enfants confinés à domicile. Une initiative à lister ou besoin d’aide ? C’est par ici !

SchoolMouv leader de l’accompagnement scolaire en ligne, propose pour tous les élèves, l’ensemble des contenus accessibles pour 1€ symbolique jusqu’à nouvel ordre !

Wiloki lui aussi met à disposition des parents du contenu gratuit qui s’adapte à chaque élève du primaire au collège.

J’enseigne.fr, un moteur de recherche réservé exclusivement aux enseignants donne également accès aux parents gratuitement des kits pédagogiques.

 

De l’aide pour les soignants qui luttent contre le Coronavirus

 Des initiatives se mettent en place pour aider le personnel soignant, sur investi physiquement et émotionnellement en cette période de crise. Aider les personnes en première ligne de la lutte contre le coronavirus. C’est l’objectif d’« En première ligne », un réseau d’entraide qui a été lancé, le dimanche 15 mars, sur internet.

Le site met en relation les personnes qui ont besoin d’aide pour garder leurs enfants ou faire leurs courses, avec des personnes proches, volontaires et en bonne santé pour accomplir ces tâches.

Comment ça marche ?

Que l’on soit volontaire ou personne en première ligne, il suffit de remplir un questionnaire en ligne . Passée cette étape, «Enpremiereligne» met en relation les personnes, groupées selon leur code postal et leurs critères, par messagerie électronique. Une fois être entrées en contact, elles peuvent valider, ou pas, leur entraide sur le site.

 

Une entreprise de tissage dans la Loire fournit des masques

L’un des enjeux majeurs en cette période de crise sanitaire aiguë : le manque de masques de protection. C’est peut-être une entreprise de la Loire, basée à Charlieu, « Indispensac » qui a la solution. Elle propose aussi de céder ses plans à ses concurrents pour augmenter la production nationale.

« Les premiers prototypes de masques lavables sont sortis ce matin et seront entre les mains de la Direction Générale cet après-midi pour qualification », annonce-t-elle sur Twitter.

Avec cette promesse : « Si nous basculons toute notre unité de production pour les masques, nous pourrions monter notre capacité immédiatement à 100 000 masques par jour. » L’atelier sera donc certainement en mesure de lancer immédiatement la production dès le feu vert obtenu.

 

Bayard presse met à disposition un contenu par jour gratuitement.

Pas facile d’occuper ses enfants à la maison… Pour vous aider, les rédactions de Bayard Jeunesse vous offrent une idée par jour à faire tout seul ou avec un adulte.

Avez-vous repéré d’autres initiatives ?


 

Nous souhaitons bon courage à toutes et tous pour les jours et semaines à venir.

L’équipe reste mobilisée, connectée, pour répondre aux besoins de ses clients mais aussi à ceux qui souhaitent bénéficier gracieusement de conseils pour tenter de gérer au mieux ce que nous sommes en train de vivre – communication médiatique et/ou digitale de crise, préparation de la reprise, etc.

#ensembleseparement

Retrouvez-nous sur Instagram @agencechronique

#LaTeamChronique