newspapers-444453_960_720

Coup de projecteur sur ce qui a marqué les médias en 2018

Causette finalement sauvée 

Début d’année 2018, nous apprenions que le mensuel féministe Causette avait été placé en liquidation judiciaire avec poursuite d’activité jusqu’en février, le temps de trouver un repreneur. Coup de chaud pour Causette qui a finalement été repris par LFF Média in extremis.

Plusieurs magazines avalés par Czech Media Invest 

Après lui avoir vendu ses radios internationales (en République tchèque, Pologne, Slovaquie et Roumanie), le Groupe Lagardère a annoncé, en avril dernier, qu’il allait aussi céder plusieurs de ses magazines (ElleVersion FeminaArt & DécorationTélé 7 JoursFrance DimancheIci Paris et Public) au groupe tchèque Czech Media Invest. »

La fin des « Guignols »

L’émission culte de la chaîne Canal+ depuis son lancement, en août 1988, a disparu de la grille des programmes à la rentrée 2018.

Nikos dernier carte pour Europe 1

Le mois de septembre a été marqué par l’entrée de Nikos Aliagas à la matinale radio de Europe 1. La station subissait en effet depuis plusieurs mois une baisse de ses audiences. Les chiffres des audiences tombés en novembre ont malheureusement montré que la radio continuait sa dégringolade. Affaire donc à suivre pour l’année 2019…

Les 70 ans du JDD 

70 ans ça se fête ! A l’occasion de ses 70 ans, le JDD a publié un cahier spécial, de 12 pages, qui imagine le monde dans les 7 prochaines décennies.

TLM devient BFM Lyon

En cette fin d’année, la nouvelle est tombée : en 2019, la chaîne de télévision lyonnaise TLM se transforme en BFM Lyon ! En effet TLM  a été racheté par le groupe Altice, comprenant RMCBFM et l’Express
Calquée sur le modèle de BFM Paris, la programmation sera composée d’une matinale d’actu, suivie d’informations ultra-locales (météo, trafic, sorties…). On pourra aussi y retrouver de l’actualité politique, économique, culturelle, et sportive.

Plan d’économie à France télévision

Sous l’injonction de l’État actionnaire, France Télévisions doit dégager 160 millions d’économies d’ici à 2022. « Le budget 2018 comprenait une réduction de 50 millions d’euros incluant l’arrêt de la publicité pour les enfants pour un montant de 18 millions » souligne Christian Vion, le directeur général délégué, au Figaro.

L’année 2019, quant à elle, ouvre une période de transformation : entre restrictions budgétaires et conversion dans le numérique.

 

http://www.lefigaro.fr/medias/2018/12/19/20004-20181219ARTFIG00238-france-televisions-detaille-son-plan-d-economies-pour-2019.php

https://www.acrimed.org/-L-actualite-des-medias-2017-
http://www.lefigaro.fr/medias/2018/12/19/20004-20181219ARTFIG00238-france-televisions-detaille-son-plan-d-economies-pour-2019.php