Le Micro- influenceur

Qui sont-ils ? Quels poids ont-ils aujourd’hui sur les médias ? Faut-il privilégier un Macro-influenceur ou plusieurs micro-influenceurs pour une stratégie de communication efficace? On vous explique tout !

 

Il n’existe pas de définition ou de seuil officiel pour déterminer ce qu’est un micro-influenceur, mais on estime qu’en dessous de 10k followers, le terme peut-être appliqué sans risque. Les caractéristiques qui le différencient d’un macro-influenceur ou d’une célébrité ?

Tout d’abord, il dispose d’une communauté hyper-ciblée ! C’est à dire qu’il est suivi par des individus véritablement intéressés par les sujets proposés sur son feed Instagram. Qui dit intérêt véritable, dit engagement décuplé, à la fois de part de la communauté et de l’influenceur. Les échanges sont généralement plus riches, plus personnels.

À l’inverse, les macro-influenceurs possèdent une communauté beaucoup plus importante, dépassant pour certains plusieurs million de followers. Difficile d’intéragir avec tout le monde, de répondre à toutes les questions posées en commentaires ou par messages privés. La relation est ainsi souvent plus unilatérale.

 

Au début de l’ère instagram et de l’influence, les marques privilégiaient uniquement les macro-influenceurs, selon la logique simple : plus on a de followers, plus on touchera de personnes. Or, le modèle a largement évolué ces dernières années, les entreprises ayant réalisé que faire appel à des micro-influenceurs pour développer leur notoriété avaient de nombreux avantages. Leurs communautés sont certes plus restreintes, mais elles leurs permettent d’adresser des messages plus personnalisés et plus adaptés.

Les micros-influenceurs sont très souvent spécialisés voire experts dans un domaine en particulier – le sport, la Food, la mode, les voyages… Ils ont donc une audience bien particulière et cible donc une thématique de niche selon leurs profils.

Le taux d’engagement est primordial pour les marques et sur ce point, les micro- influenceurs remportent haut la main la médaille d’or. Suite au changement de l’algorithme d’Instagram, les profils mis en avant sont aujourd’hui ceux qui obtiennent le plus de likes, de commentaires et d’interactions par publications.

Une étude réalisée montre que les micro-influenceurs suivis par moins de 1 000 abonnés génèrent un taux d’engagement atteignant 8 %. Il descend à 4 % pour les comptes de 1 000 à 10 000 abonnés, puis à 2,4 % pour ceux entre 10 000 à 100 000 abonnés. Enfin, pour les comptes dépassant le million d’abonnés, l’engagement chute largement à 1,7 %.

Pourquoi les micros-influenceurs génèrent-ils un taux d’engagement plus haut ? Cela s’explique par le besoin croissant d’authenticité défendu par les consommateurs. Or, beaucoup d’entreprises sont aujourd’hui en quête d’authenticité, tant dans les contenus publiés que dans les relations qu’ils établissent avec les influenceurs. L’idée d’un engagement vrai pour le produit mis en avant est de plus en plus recherché.

D’un point de vue financier, une campagne sera évidemment beaucoup plus raisonnable en faisant appel à un micro-influenceur qu’à une personnalité suivie par des centaines de millier de personnes – un seul post instagram peut-être facturé 30 000€ chez les plus gros.

Rappelons que Les campagnes micro-influenceurs, c’est 60% d’engagement supplémentaire généré et 6,7 fois plus d’efficacité pour chaque engagement, par rapport aux macro-influenceurs, ce qui les rend beaucoup plus rentables.

Pour résumer, les micro-influenceurs possèdent certes des communautés moins importantes que celles des macro-influenceurs mais elles ont un fort impact dans le ciblage et la personnalisation du message. Un sacré plus dans la stratégie des marques !

Rappelons également toutefois que les stars d’Instagram se révèlent extrêmement efficaces pour booster les ventes d’un produit grand public, destiné au plus grand nombre et disponible en ligne. Elles n’ont pas leur pareil pour toucher le plus grand nombre de personnes en un temps record.

Ainsi, chaque stratégie d’influence doit être méticuleusement préparée, pensée, sur-mesure, en fonction des objectifs identifiés. Allier micro- et macro influenceurs peut-être une solution – si le budget alloué le permet, combinant ainsi les avantages de chaque catégorie.