Le Social Shopping, une tendance en vogue

Le social shopping ou social commerce se développe de plus en plus ! Qu’est ce c’est ? Tout simplement l’alliance entre un site e-commerce et les réseaux sociaux. Il consiste à vendre un produit directement VIA les réseaux sociaux, bénéficiant ainsi de l’aspect social et des moyens d’interactions possible avec une communauté. Instagram, Facebook, Pinterest ou Snapchat mettent désormais à disposition la fonction social shopping via des boutons “acheter” sur les posts.

 

 

« 1 Français sur 3 est déjà séduit par le social shopping, ils sont déjà 31% à avoir acheté un produit via un réseau social. »

Grâce à cette nouvelle fonction, le consommateur se place au cœur du processus d’achat. Liker, enregistrer, commenter, partager, toutes ses actions place la relation marque-client au premier plan. Facile d’accès, c’est un vrai gain de temps pour le client qui peut choisir l’achat direct ou bien le reporter. Il peut ainsi créer une wishlist (liste de souhaits) permettant de retrouver les produits qui l’intéressent un peu plus tard.

 

« Plus de 40 % des marques utilisent les réseaux sociaux pour générer des ventes. » 

Véritable opportunité pour les marques, le social shopping permet l’accès à de futurs clients potentiels, en utilisant notamment la sponsorisation ciblée grâce aux critères géographiques et sociodémographiques utilisés sur les réseaux sociaux. De plus, le social shopping permet un meilleur tracking des ventes. Le tout en profitant de la viralité de la publication et des articles.

Le Social Shopping et les Influenceurs

Les influenceurs sont reconnus pour être de bons conseillers auprès de leurs abonnés. Ces derniers les suivent et interagissent régulièrement avec eux sur les réseaux sociaux.
En 2021, les français passent 1h41 en moyenne sur les réseaux sociaux et ce chiffre ne fait qu’augmenter. Nous sommes de plus en plus nombreux à passer du temps sur nos téléphones et à regarder notre flux Instagram. Les influenceurs sont aux yeux des consommateurs des personnes de confiance avec lesquelles ils entretiennent des liens quotidiens. Grâce à cette relation, ils permettent d’être le lien entre la marque et le consommateur. Ajoutons à cela l’augmentation du temps passé sur les écrans, l’influence marketing et le social shopping sont en totale adéquation !

 

Les micro-influenceurs, porteur d’opportunités 

Une enquête d’Econsultancy dévoile que 61% des 18-34 ans affirment que les influenceurs ont aiguillé leur prise de décision à un moment donné. Les données recueillies par Socialbakers indiquent que plus de 60% des collaborations marques-influenceurs sur les réseaux sociaux en 2020 impliquaient des influenceurs de moins de 50 000 followers.

Certaines marques ont réellement vu le potentiel des micro-influenceurs. Par exemple : Hanes’ a fait appel à de nombreux influenceurs pour augmenter la portée de sa campagne #MaskAround. La marque invitait les utilisateurs à utiliser le hashtag #MaskAround pour d’encourager le port un masque et ainsi limiter la propagation de la COVID-19. La marque de vêtements américaine s’est tournée vers des influenceurs de niche sur TikTok et Instagram pour toucher les jeunes consommateurs. Eux même très attentifs aux contenus partagés par les personnalités issues des réseaux sociaux pour se forger un avis.

Les conseils pour réussir la combinaison social shopping et influence marketing 

1/ Créer de véritables produits destinés aux influenceurs.

Si vous souhaitez créer une collection en partenariat avec un influenceur il est conseillé qu’elle soit coconstruite avec votre porte-parole pour être totale adéquation avec ce qu’il ou elle représente auprès de sa communauté.

Pour confectionner la collection capsule Léna Situations x Jennyfer, 8 mois de travail ont été nécessaires. La youtubeuse est intervenue dans tout le processus de création en relation étroite avec l’équipe marketing de l’enseigne.

2/ Utiliser les fonctionnalités Instagram

– Publication sponsorisée et lien dans la bio : un influenceur peut renvoyer vers sa bio en description de son post et rediriger vers le site de la marque ou un produit. Ce lien peut être permanent ou temporaire.

– L’option « swipe up » : sur le format story l’option «swipe up» est disponible pour les comptes de plus de 10 000 abonnés. Elle renvoie directement vers un autre profil ou un site.

– Les stories à la une : ce format permet de créer des stories qui restent longtemps sur le compte, pour faire la promotion d’une marque de façon moins temporaire.

– Les concours et codes promo : ils créent un engouement auprès de la communauté de l’influenceur qui peut proposer une offre intéressante à ses abonnés ou un concours pour gagner un produit.

– Live Shopping : une vidéo live où un influenceur présente les produits d’une marque. Les viewers peuvent alors poser leurs questions et faire leurs achats en direct. En France, Auchan a d’ailleurs déjà expérimenté le commerce en livestreaming via AliExpress, pour sa marque d’électronique Qilive qui a attiré plus de 18 000 participants.

3/  Facebook : Facebook Shops

Facebook shops est une toute nouvelle fonctionnalité qui reprend des outils tels que les publications Instagram qui permettent d’effectuer des achats. Cette interface de commerce permet de présenter une vitrine complète que les consommateurs peuvent visiter sans avoir à quitter leur application. L’interface Facebook Shop créée, les clients pourront y avoir accès depuis la page Facebook ou profil Instagram de votre entreprise. Cela permet aux consommateurs d’effectuer un achat sans quitter l’application : un processus d’achat rapide et agréable. De plus, ils pourront poser des questions et faire des achats directement grâce aux fonctions de messagerie de Facebook et d’Instagram.

 

Les réseaux sociaux sont aujourd’hui une véritable vitrine pour les entreprises. Ainsi, les influenceurs sont un levier à ne pas négliger pour augmenter ses ventes. Et les résultats sont là !
Selon une étude publiée par Rakuten :
80% des consommateurs ont effectué un achat recommandé par un influenceur. 
78% des consommateurs consultent un avis après avoir vu un produit présenté par un influenceur. 

Depuis le COVID19, on constate une réelle augmentation du nombre de consommations en ligne, c’est donc l’occasion idéale d’utiliser le social shopping !

Sources :

https://www.wizishop.fr/blog/pourquoi-boutique-ecommerce-besoin-influenceurs.html

https://findly.co/blog/expertise/social-shopping-influence-vendre-sur-les-reseaux-sociaux

https://comarketing-news.fr/marketing-dinfluence-le-commerce-social-booste-la-fidelite-et-les-ventes/

https://www.nowadaysagency.com/blog/ecommerce-influence-marketing

https://fr.lightspeedhq.com/blog/social-commerce-et-social-shopping-boostez-vos-ventes-sur-les-reseaux-sociaux